Historique
La commune de Bernos créée en 1789 est directement issue des paroisses de Bernos et de Taleyson.  L'ancienne paroisse de Bernos occupait sur la rive droite du Ciron le bassin de son affluent "le Ruisseau de Bernos" et Taleyson le bassin de l'affluent suivant "le Taleyson". En raison de l'importance prise par le quartier de Beaulac, l'appellation Bernos-Beaulac a été décidée en 1979.
Bernos avait sur la hauteur la position d'un site défensif et aurait été l'emplacement du camp de Crassus qui en serait descendu pour prendre et piller Bazas. À noter que tous les textes anciens mentionnent Baulac et non Beaulac. Il y a eu déformation du nom au cours des siècles. Du bourg de Bernos situé sur un coteau, ou de la hauteur qui domine Beaulac, on découvre un horizon immense et lorsque les conditions météorologiques s'y prêtent, on aperçoit la chaîne des Pyrénées.
 
Il y eut autrefois à Baulac une commanderie ou hospital où étaient hébergés les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle par la voie de Vézelay. L'histoire de Taleyson est mal connue. Son nom ressemble à celui de Talisius, beau-père d'Ausone qui avait des biens en bazadais, c'est tout ce que l'on peut affirmer avec certitude.
 
Aujourd'hui, la commune a la particularité de posséder deux "centres de vie", reflets de son passé. Bernos est le coeur historique avec l'église, la mairie et le foyer qui encadrent la place du village. Beaulac fut autrefois un hameau de Bernos. Mais, situé sur l'axe de communication, commerces et habitat s'y sont installés au fil du développement économique de la commune.